accueil

Qu'est-ce que la S.H.G. ?

Adhérer

Actualité

Quelques articles

Nos parutions


 
 

Le monument aux morts

----------------------------

Le 24 avril 1921
La journée d'inauguration - lire ici -

----------------------------

Les monuments aux morts représentent en France un réel patrimoine. Pour s'en rendre compte, on en dénombre environ 36 000. Il est bien rare qu'une commune n'ait pas des enfants du pays à pleurer. L'édification de ces monuments s'est déroulée dans les années 1920-1925. L'intervention de l'Etat a permis à de nombreuses mairies de pouvoir construire ces monuments alors que certaines d'entre elles avaient été durement touchées.

(cliquer pour agrandir)

Les formes et symboles de ces monuments sont variés : la plupart, par souci financier (un monument pouvait coûter fort cher), représentent un obélisque surmonté d'une croix de guerre, d'une urne funéraire ou d'un coq gaulois (cet élément étant un de ceux qui coûtait le moins). Certains dénoncent les horreurs de la guerre, une Picarde qui tend un poing vengeur. D'autres traduisent le deuil et l'affliction : femmes ou Victoires pleurant et berçant un jeune soldat. Ailleurs, des femmes ou des enfants gravent de façon pathétique les noms de leurs morts.  Enfin, tous les genres de "poilus" se dressent dans nos villages.

Ces monuments ont ensuite servi à l'inscription des disparus de la deuxième guerre mondiale et certains (plus rares) pour la guerre d'Algérie. En plus de ces monuments on peut aussi rencontrer dans certaines villes des plaques commémoratives. C'est le cas à Gouvieux, puisque dans l'église on peut en découvrir une.


 

Tous droits de reproductions, d'adaptation et de traduction réservés. © Société Historique de Gouvieux - octobre 2004


 
Design downloaded from FreeWebTemplates.com
Free web design, web templates, web layouts, and website resources!